Depuis quelques semaines, nous avons repris les parties de test de Speedrôling à un rythme plus soutenu. Quelque chose a changé depuis quelques jours. Nos derniers retours ont fait prendre à Speedrôling un chemin inattendu.

Par moments j’ai l’impression que Speedrôling devient un projet porté par beaucoup d’autres personnes, qui ont chacune leur sensibilité, leurs préférences, et leur vision de ce que devrait être un jeu de rôles d’une soirée. Je vous l’avoue, ce n’est absolument pas pour me déplaire, car plus je m’entoure de sensibilités différentes, plus elles divergent de ma propre vision (évidemment !). Paradoxalement, ces divergences nous permettent de nous concentrer sur ce qui reste : ce sur quoi nous sommes d’accord. C’est souvent le plus précieux, l’essence même du projet Speedrôling.

Adieu la fiche de personnage !

Les nombreuses discussions que j’ai eu avec les Speedrôleurs ont abouti à une décision que je n’avais pas prévue, mais dont j’ai réalisé l’importance : Speedrôling doit être un jeu de rôles papier adoptant les codes d’un jeu de société. Pourquoi ? Plusieurs raisons :

  • On y joue à la même durée qu’un jeu de société conventionnel : une soirée (environ 5 heures)
  • On ne garde aucune information des parties précédentes
  • On réduit au maximum la préparation préalable au jeu

Les conséquences ont un gros impact sur le projet tel qu’il était jusqu’à ce jour, mais c’est sans aucun doute pour le meilleur !

Adieu, feuille de perso, on t’a aimé 🙂

 

A bientôt sac à dos !

Le système que j’utilisais jusqu’alors dans Speedrôling consistait en un inventaire de 10 emplacements stackables (deux objets identiques prennent le même emplacement). Un seul objet par emplacement. Ce système (qui m’a été inspiré par le jeu mobile Pixel Dungeons, que je vous conseille fortement ^^) avait l’avantage de limiter les considérations telles que l’encombrement des objets, leur poids et plein d’autres données inutiles pour une partie d’une soirée. Malheureusement, je constate de plus en plus que les joueurs achètent beaucoup trop d’objets en début de partie, objets qu’ils n’utilisent pas ! Il faudra donc dissuader le joueur de s’encombrer d’autant de fatras dès le début, et partir du principe que des aventuriers ont déjà du matériel « qui tombe sous le sens » (briquet, corde, sac de couchage, rations, etc.)

Les joueurs ne veulent pas griffonner du papier !

Il y a bien une chose que j’ai remarqué lors de ces dernières parties, c’est que les joueurs débutants ne notent absolument rien sur leur fiche de personnage ! Autant ils sont très appliqués lorsqu’il s’agit de noter des indices, ou de faire passer des messages, autant ce sont de vrais cancres quant à la tenue à jour d’une fiche de personnages. Points de Vie pas à jour, objets de l’inventaire pas retirés, Or pas déduit, c’est un vrai calvaire.

Voila les quelques raisons qui me poussent à une refonte de l’interface du jeu Speedrôling, qui sera testée dès demain !

Je vous tiendrai au courant des résultats 😉

Catégories : Le jeu Speedrôling

1 commentaire

Plus de détail sur les règles du jeu - Speedrôling, le jeu de rôles universel · 22 octobre 2017 à 12 h 33 min

[…] un précédent article, sur la nécessite de transformer Speedrôling en jeu de rôles de société, j’avais dit adieu a l’ancienne fiche de personnage, pour des raisons claires. Après […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *