Amis rôlistes, amis tout court,

Il y a des années de cela, je me lançai dans le jeu de rôles. En 2009 exactement. Après avoir été sensibilisé par ma MJC locale, à laquelle je pratiquais le théâtre, j’ai découvert une façon de raconter une histoire toute nouvelle. C’est un récit ludique, le jeu de rôles. Un narrateur, des joueurs, quelques dés. Il faut bien peu de choses pour commencer ce récit.

J’ai été maître du jeu avec Dungeons & Dragons pendant 3 ans. Une référence en matière de rôlisme ! J’ai adoré cet univers heroic fantasy, les livres de règles me donnaient énormément d’inspiration. Cependant je n’ai jamais utilisé de scénario clé en main. Je trouvais cela trop fade. Si je ne peux donner ma vision du monde à travers mon récit, quel intérêt de raconter une histoire ?

Les années passant, il arriva ce qui arrive à tous les gens qui ont des projets. Ils prennent des chemins qui les séparent. Un temps.

Presque 5 ans plus tard je retrouvai un groupe d’amis avec une forte envie de reprendre le jeu de rôles. J’ai replongé dans les bouquins de règles avec un rythme différent, celui d’un gars passionné mais croulant sur le travail. Moins de temps à consacrer aux règles, aux détails.

C’est alors que l’idée m’est venue : j’avais besoin d’un jeu de rôles différent. Pas le genre où tout est codifié, parfois même jusqu’à l’absurde, un genre permissif. Un cadre strict, mais très éloigné. Un guide, inspiré d’une façon naturelle de penser les choses. Je voulais m’affranchir de tout ce qui tombait sous le sens commun.

Un soir, assis à côté de ma femme, dans un train qui nous ramenait chez nous, je lui ai parlé de cette idée.

Speedrôling naissait.

 

Catégories : Jeu de rôles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *